Retour au contenu principal
Je suis

Conseiller en prévention

Votre futur métier

Vous assistez l'employeur dans l'application des mesures visées par la loi. Vous avez également une fonction de conseil à l'égard de l'employeur, des membres de la ligne hiérarchique et des travailleurs pour l'application des dispositions légales et réglementaires relatives à la sécurité et au bien-être des travailleurs lors de l'exécution de leur travail. Dans l'organigramme de l'entreprise, votre fonction est par conséquent une fonction de staff.
Vous remplissez votre mission en toute indépendance par rapport à l'employeur et aux travailleurs. Par conséquent, vous devez savoir gérer les contraintes de votre mission en tant que conseiller en prévention.

Vous assurez la mise en place, l'animation et le suivi de la politique définie. Vous établissez toutes les mesures et activités de prévention en vue de réduire le nombre d'incidents, les dommages afférents et leur coût.

Dans une entreprise de grande taille, vous pouvez être amené à diriger et à encadrer des équipes de techniciens ou de cadres dans le domaine de la sécurité. Vous pouvez être spécialisé en sécurité et hygiène ou en sécurité et environnement. Vous pouvez également négocier et gérer le budget de votre service.

Comme conseiller en prévention attaché à un service interne, vos missions sont entre autres :

- Identifier les risques et proposer des mesures afin de disposer d'une analyse des risques en permanence ;
- Rédaction, mise en oeuvre et adaptation du plan global de prévention et d'un plan annuel d'action ;
- Participer à l'analyse des maladies professionnelles et étudier les facteurs ayant une influence sur la survenue des accidents  pouvant entraîner une incapacité de travail ;
- Etudier la charge de travail et collaborer à l'adaptation des techniques et conditions de travail à la physiologie de l'homme ainsi qu'à la prévention de la fatigue physique et mentale (charge psychosociale) ;
- Donner un avis sur l'environnement de travail (organisation des locaux, cantine, vestiaires, sanitaires etc.), sur les équipements de travail et sur l'équipement individuel de protection (type de casques, type de salopettes etc.) ;
- Donner un avis sur l'hygiène des lieux de travail (exemple présence d'agents cancérogènes dans le milieu ambiant de travail, propreté des cuisines etc.) ;
- Rendre un avis sur la rédaction des instructions de travail (quelle ergonomie adopter face à quelle activité ; consignes d'évacuation dans la prévention d'incendie par exemple) ;
- Rendre un avis sur la formation des travailleurs et participer, dès leur engagement, à leur sensibilisation aux mesures de bien-être et de prévention ;
- Participer à l'organisation des premiers secours et des soins d'urgence aux travailleurs victimes d'accident ou d'indisposition ;
- Procéder à une enquête à l'occasion des accidents de travail et des incidents qui sont survenus sur les lieux de travail ;
- Déclarer les maladies professionnelles.

En tant que conseiller en prévention lié à un service externe, vous êtes soumis aux mêmes missions et tâches qu'un conseiller en prévention interne mais vous êtes spécialisé dans une des disciplines suivantes : sécurité du travail, médecine, du travail, ergonomie, hygiène industrielle et aspects psychosociaux du travail (dont le stress, la violence et le harcèlement moral ou sexuel au travail).

C'est quoi mes missions ?

Vous assistez l'employeur dans l'application des mesures visées par la loi. Vous avez également une fonction de conseil à l'égard de l'employeur, des membres de la ligne hiérarchique et des travailleurs pour l'application des dispositions légales et réglementaires relatives à la sécurité et au bien-être des travailleurs lors de l'exécution de leur travail. Dans l'organigramme de l'entreprise, votre fonction est par conséquent une fonction de staff.
Vous remplissez votre mission en toute indépendance par rapport à l'employeur et aux travailleurs. Par conséquent, vous devez savoir gérer les contraintes de votre mission en tant que conseiller en prévention.

Vous assurez la mise en place, l'animation et le suivi de la politique définie. Vous établissez toutes les mesures et activités de prévention en vue de réduire le nombre d'incidents, les dommages afférents et leur coût.

Dans une entreprise de grande taille, vous pouvez être amené à diriger et à encadrer des équipes de techniciens ou de cadres dans le domaine de la sécurité. Vous pouvez être spécialisé en sécurité et hygiène ou en sécurité et environnement. Vous pouvez également négocier et gérer le budget de votre service.

Comme conseiller en prévention attaché à un service interne, vos missions sont entre autres :

- Identifier les risques et proposer des mesures afin de disposer d'une analyse des risques en permanence ;
- Rédaction, mise en oeuvre et adaptation du plan global de prévention et d'un plan annuel d'action ;
- Participer à l'analyse des maladies professionnelles et étudier les facteurs ayant une influence sur la survenue des accidents  pouvant entraîner une incapacité de travail ;
- Etudier la charge de travail et collaborer à l'adaptation des techniques et conditions de travail à la physiologie de l'homme ainsi qu'à la prévention de la fatigue physique et mentale (charge psychosociale) ;
- Donner un avis sur l'environnement de travail (organisation des locaux, cantine, vestiaires, sanitaires etc.), sur les équipements de travail et sur l'équipement individuel de protection (type de casques, type de salopettes etc.) ;
- Donner un avis sur l'hygiène des lieux de travail (exemple présence d'agents cancérogènes dans le milieu ambiant de travail, propreté des cuisines etc.) ;
- Rendre un avis sur la rédaction des instructions de travail (quelle ergonomie adopter face à quelle activité ; consignes d'évacuation dans la prévention d'incendie par exemple) ;
- Rendre un avis sur la formation des travailleurs et participer, dès leur engagement, à leur sensibilisation aux mesures de bien-être et de prévention ;
- Participer à l'organisation des premiers secours et des soins d'urgence aux travailleurs victimes d'accident ou d'indisposition ;
- Procéder à une enquête à l'occasion des accidents de travail et des incidents qui sont survenus sur les lieux de travail ;
- Déclarer les maladies professionnelles.

En tant que conseiller en prévention lié à un service externe, vous êtes soumis aux mêmes missions et tâches qu'un conseiller en prévention interne mais vous êtes spécialisé dans une des disciplines suivantes : sécurité du travail, médecine, du travail, ergonomie, hygiène industrielle et aspects psychosociaux du travail (dont le stress, la violence et le harcèlement moral ou sexuel au travail).

Ce qu'il faut savoir faire

  • Analyser et appliquer les directives techniques
  • Appliquer les prescriptions environnementales
  • Avoir une bonne connaissance des moyens de mesure des ambiances de travail (éclairage, température, degré d'humidité, vitesse de l'air, ventilation, entre autres) et de l'utilisation des appareils appropriés
  • Capacité à analyser des situations pratiques, en toute impartialité et neutralité
  • Connaître l'ergonomie

Ce qu'il faut savoir être

  • Appréhender le fonctionnement de l'organisation
  • Avoir l'esprit d'analyse
  • Avoir l'esprit de synthèse
  • Avoir le sens des responsabilités
  • Avoir le souci de la qualité

Comment accéder à ce travail ?

La formation complémentaire des conseillers en prévention est réglementée et précisée par des arrêtés royaux relatifs au service interne et au service externe pour la prévention et la protection au travail.

Pour les services internes, les entreprises sont classées en 4 groupes : A, B, C et D, selon le nombre de travailleurs occupés dans l'entreprise et selon l'importance des risques encourus par les travailleurs. Le niveau des formations complémentaires requis pour pouvoir occuper la fonction de conseiller en prévention varie en fonction de cette classification.

Dans les grandes entreprises, cette fonction est en général accessible à l'issue d'une formation de l'enseignement supérieur et d'une formation universitaire (Par exemple diplôme d'ingénieur complété par une licence en sécurité).
La maîtrise de l'informatique (en particulier l'informatique industrielle, l'informatique de gestion et des outils de présentation) et des méthodes d'analyse statistique est souvent exigée.

L'obligation d'exercer son métier sous plusieurs aspects exige une certaine aptitude à la multidisciplinarité (intérêt pour plusieurs disciplines allant de l'électromécanique, à l'électricité, à l'ergonomie, etc.).

Enfin, la connaissance de l'anglais technique peut être un avantage dans l'exercice de cette fonction comme lors de recherches documentaires (lecture de modes opératoires de certains outils de travail ou de procédures de travail anglo-saxonnes).

 

Les offres d'emploi disponibles dès maintenant

Emploi

Analyste de la qualité des eaux de surface - Master - CDD 6 mois H/F/X

Emploi

Schoonmaakmedewerker - 30u/week H/F/X

VDAB

Pour vous préparer à votre nouvelle vie...